Identité

 

En 1998, l’Organisation des Nations unies répond à un appel des Prix Nobel de la paix en dédiant la décennie 2001-2010 à la promotion d’une culture de la non-violence et de la paix au profit des enfants du monde. Nationalement, des associations se créent, sous l’égide de l’UNESCO, pour coordonner les activités associatives autour de cette initiative : c’est la cas de la Coordination française pour la décennie de la culture de non-violence et de paix, formée dès 2000, autour de laquelle se tisse bientôt un réseau d’associations sensibles aux valeurs de non-violence, de démocratie et de solidarité. Cette structure vise à promouvoir l’éducation et la formation pour favoriser le passage d’une culture de la violence à une culture de la non-violence pour le bien des enfants et des adolescents, et à coordonner les actions communes de ses associations membres dans ce domaine.

En 2004, 2006 et 2008, la Coordination a organisé le Salon international des Initiatives de Paix. Celui-ci constituait un lieu d’échange et de découverte sur la culture de non-violence et de paix, et invitait les visiteurs à construire la paix au quotidien. Pour cela, il présentait des actions citoyennes de terrain et des actions institutionnelles en faveur de la non-violence et de la paix.

L’année 2010 a marqué la fin de la Décennie internationale. Mais la coordination continue son action, sous le nom de Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix.

Aujourd’hui, les missions de la Coordination sont diverses :

La Coordination préside également la Coordination internationale créée en 2003 par le groupement de toutes les coordinations nationales, et s’inscrit dans des partenariats en France (Collectif 21 septembre, la FEVE …) et en Europe (Programme Grundtvig).

Elle publie enfin des ouvrages collectifs et fait paraître une Lettre Éduquer à la non-violence et à la paix.

 Posted by on 12 décembre 2012