L’apprentissage de la différence

 

Plusieurs thèmes sont et seront abordés dans ce dossier sur l’apprentissage de la différence :

  • L’interculturel
  • La discrimination
  • Les religions
  • Le racisme
  • Le handicap
  • La rumeur
  • Les préjugés

Un dossier spécial est consacré à l’apprentissage du genre

Pour plus de détails sur les compétences psychosociales du Programme Éduquer à la non-violence et à la paix cliquez ici.


  • Cycles :
  • Objectifs :
    • Développer la connaissance des différences culturelles au sein de la classe et du collège.
    • Développer le respect de ces différencesDévelopper le respect de ces différences.
    • Sensibilisation à la lutte pour les droits de l’Homme à travers la découverte de quelques événements ou de quelques figuresSensibilisation à la lutte pour les droits de l’Homme à travers la découverte de quelques événements ou de quelques figures.
  • Mots-clés : interculturel – éducation civique – histoire – projet de classe – projet d’école
  • Type de fiche : Activité
  • Durée : une heure
  • Nombre de séances : plusieurs
  • Source : Cette fiche s’inspire de l’activité qui a été menée dans le cadre d’un club Non-violence et citoyenneté au collège Balzac de Neuilly sur Marne (93). Ce club, animé par Annie Marquer, infirmière de l’établissement a rassemblé 6 filles et 2 garçons du collège chaque jeudi de 13h à 14h d’octobre à décembre 2004. Elle a abouti à la réalisation d’un calendrier où sont inscrites les fêtes nationales des Pays des familles des élèves (fêtes nationales et fêtes d’indépendance), quelques fêtes religieuses des familles des élèves (nouvel an Sihk en 535, Pâques des chrétiens, naissance de Bouddha en -565, Aïd al Adha fête religieuse musulmane, etc.) et quelques dates « citoyennes en France et dans le monde (journée Martin Luther King du 19 janvier aux Etats-Unis, abolition de l’esclavage le 4 février 1794 en France, journée internationale des femmes le 8 mars, obligation scolaire avec Jules Ferry le 28 mars 1882, etc.)
    Des illustrations et des textes poétiques ont été rassemblés pour illustrer ce calendrier. Certains poèmes ont été écrits par les élèves. José s’est senti inspiré en regardant le dessin des ânes qui apprennent à coopérer pour composer une chanson de rap.
    Le foyer a accepté de payer les frais de reproduction en 150 exemplaires. Le calendrier a été vendu et la somme récoltée versée à une ONG du Togo. Après le calendrier universel 2004, l’opération s’est renouvelée les années suivantes et a donné un calendrier universel 2005, puis 2006.
    Supports utilisés : le calendrier interreligieux ENBIRO (CP 64, CH-1000 Lausanne 9, www.enbiro.ch), le calendrier de l’UNICEF, l’agenda Agis pour tes droits2003 (Jeunesse en plein air, 21, rue d’Artois, 75008 Paris), et l’almanach Helvetas de l’association suisse pour la coopération internationale (rue Mercière 3, CP 3012, CH 1002 Lausanne).

  • Cycles :
  • Objectifs :
    • Éveiller la curiosité des participants à propos des contes d’autres cultures et peuples.
    • S’attaquer aux stéréotypes et aux préjugés au sujet des valeurs des autres culturesS’attaquer aux stéréotypes et aux préjugés au sujet des valeurs des autres cultures.
    • Éveiller la curiosité à l’égard des autres peuples, cultures, musiques et languesÉveiller la curiosité à l’égard des autres peuples, cultures, musiques et langues.
    • Remettre en question les opinions des participants et instaurer une bonne ambiance au sein du groupeRemettre en question les opinions des participants et instaurer une bonne ambiance au sein du groupe.
  • Mots-clés : interculturel – français – conte – parole libre – groupe coopératif
  • Type de fiche : Activité
  • Durée : 60 minutes
  • Nombre de séances : 1 minimum
  • Source : Cette fiche est une fiche du Kit pédagogique « tous égaux, tous différents », édité par le conseil de l’Europe en 1995. Il est précisé que « Les droits de reproduction sont propriété du Conseil de l’Europe. La reproduction du matériel de cette publication est autorisée uniquement à des fins pédagogiques non commerciales. »
    Dans ce document, une première partie présente les concepts-clés et les bases de l’éducation interculturelle (apprentissage de la différence). La deuxième partie décrit de façon très précise 43 activités qu’il est possible de mettre en place avec une classe de primaire, de collège ou de lycée suivant les niveaux proposés (niveaux de 1 à 3) Certaines activités aident à instaurer une bonne ambiance de groupe (G). D’autres font intervenir les représentations que nous avons des personnes de cultures, de pays ou d’origines sociales différentes (I). Certaines explorent les mécanismes à la base des situations de discrimination (M), et d’autres enfin invitent à agir pour promouvoir l’égalité et l’acceptation de la « différence ».

  • Cycles :
  • Objectifs :
    • Analyser les mécanismes présents lorsque nous entrons en relation avec les autres.
    • Montrer comment chacun est amené à construire de l’autre une représentation sans même le connaître, ni même le voir : comment on ébauche des hypothèses sur qui est l’autre (à partir de son visage, de sa corpulence, de sa voix, de son écriture…), hypothèses qu’on appelle « préjugés »Montrer comment chacun est amené à construire de l’autre une représentation sans même le connaître, ni même le voir : comment on ébauche des hypothèses sur qui est l’autre (à partir de son visage, de sa corpulence, de sa voix, de son écriture…), hypothèses qu’on appelle « préjugés ».
    • Mettre en évidence la diversité au sein d’un même groupe : les représentations dépendent notamment du contexte dans lequel on se trouve (état d’esprit, humeur,…) et de notre tempérament. Par cette diversité des représentations, on perçoit bien la subjectivité de celles-ci : le préjugé est avant tout une construction individuelleMettre en évidence la diversité au sein d’un même groupe : les représentations dépendent notamment du contexte dans lequel on se trouve (état d’esprit, humeur,…) et de notre tempérament. Par cette diversité des représentations, on perçoit bien la subjectivité de celles-ci : le préjugé est avant tout une construction individuelle.
    • Souligner l’importance de réévaluer les hypothèses émises à priori et de remettre en question le jugement établiSouligner l’importance de réévaluer les hypothèses émises à priori et de remettre en question le jugement établi.
  • Mots-clés : interculturel – éducation civique – parole libre – groupe coopératif
  • Type de fiche : Activité
  • Durée : 80 minutes
  • Source : Dossier pédagogique « Racismes et discriminations » du Centre d’Information et de Documentation pour les Jeunes (CIDJ) de Bruxelles, édition 2006. Ce dossier est téléchargeable à partir du site : http://www.cidj.be/nos-outils/racismes-et-discriminations/. Partie 1 : dossier thématique axé sur les discriminations et leurs causes. Il est destiné aux jeunes de 15 ans et plus, par exemple dans le cadre de recherches pour un travail scolaire. Cette étude est constituée de fiches, d’analyses illustrées, d’interviews, etc. Elle s’accompagne d’un glossaire. Partie 2 : fiches pédagogiques. Il s’agit de 6 animations, prêtes à être utilisées avec des jeunes par des enseignants. Conditions d’utilisation de cette fiche :
    Le Centre d’Information et de Documentation pour Jeunes de Bruxelles laisse libre de reproduire, distribuer et communiquer cette création selon les conditions qui sont indiquées à l’adresse suivante : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/be. Il est demandé en particulier qu’il ne soit pas fait d’utilisation commerciale de cette fiche..

  • Cycles :
  • Objectifs :
    • Permettre à chaque enfant de découvrir un handicap.
    • Permettre aux enfants d’aborder le thème de la différence de manière vivante en mettant l’accent sur l’acceptation de celle-ci, sur une véritable intégration, et sur un mieux vivre ensemblePermettre aux enfants d’aborder le thème de la différence de manière vivante en mettant l’accent sur l’acceptation de celle-ci, sur une véritable intégration, et sur un mieux vivre ensemble.
  • Mots-clés : handicap – acceptation – intégration – vivre ensemble
  • Type de fiche : Activité
  • Durée : de 10 à 30 minutes
  • Nombre de séances : régulier
  • Matériel : 1 foulard pour 2 (facultatif), Des disques de 7 cm de diamètre en carton, un carré de 7 cm de côté en carton, (ou plusieurs pour permettre les choix qui risquent d’endommager un carré et qui seront donc rejetés.), la grande maison avec quatre murs en cartoline et, sur un de ses murs, une porte ronde de 7,1 cm de diamètre. (ou bien une maison ronde en cartoline avec sa porte ronde de 7,1 cm de diamètre).
  • Source : Le guide et l’aveugle a été rédigé par Annie Ghiloni (membre de la Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix). La fiche pédagogique n°2 se déroule autour du livre de Jérôme Ruillier, Quatre petits coins de rien du tout. L’annexe 3 est tirée d’une information transmise par Yvette HUGUET-MENWEG de l’APEPA (L’APEPA est membre de la Coordination pour l’éducation à la non-violence et à la paix).
 Posted by on 3 janvier 2013