Mar 192013
 

A la veille de la journée du droits des femmes le 8 mars, la ministre Najat Vallaud-Belkacem a convié des associations féministes et des volontaires de service civique à une matinée de formation animée par Brigitte Grésy, auteure du Petit Traité contre le sexisme ordinaire, et Caroline de Haas, militante associative et conseillère auprès de la ministre.

Au programme de ce début de convention dédiée à l’égalité femmes-hommes et intitulée « Le 8 mars, c’est toute l’année », des projections de courts-métrages, témoignages, dialogue et interventions diverses : Martin Hirsch, directeur de l’institut du service civique, Stéphane Troussel, président du conseil général de Seine-Saint-Denis, ou encore Françoise Vouillot, spécialiste de l’orientation.

L’après-midi a été l’occasion pour les volontaires de la Coordination de participer à des ateliers sur des thématiques variées (le genre dans l’édition jeunesse, les jouets non-sexistes, le sexisme dans les médias…), avant d’écouter d’autres interventions, dont celle de la ministre Najat Vallaud-Belkacem venue présenter le programme « ABCD de l’égalité ». Ce programme, inscrit dans le plan interministériel « une troisième génération des droits des femmes : vers une société de l’égalité réelle », est piloté depuis mi-janvier par un comité qui va définir les modalités de sa mise en œuvre.

Sont également intervenus Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique lyonnais, pour son action en faveur du développement du foot féminin, et l’agence Publicis, qui a créé la campagne de publicité gouvernementale pour l’égalité.

Enfin, la fin de cette journée consacrée à l’égalité s’est tenue dans le grand auditorium de la Cité des sciences, où François Hollande a tenu un discours de présentation d’un futur projet de loi sur les droits des femmes. Devant un parterre de ministres – Christiane Taubira (voir photo), Marisol Touraine, Stéphane Le Foll, Bernard Cazeneuve, Alain Vidalies, Geneviève Fioraso, Guillaume Garot, ou encore Pascal Canfin – M. le Président a rappelé l’engagement de la majorité pour la parité au sein du gouvernement.  Il a terminé sur une portée plus symbolique en promettant de « mieux reconnaître la place des femmes dans l’histoire même de notre pays » en accueillant, notamment  « des femmes au Panthéon ». Pour l’instant, seules Sophie Berthelot et Marie Curie y reposent.

La journée a pris fin sur les coups de 21h, après un dialogue riche entre l’anthropologue Françoise Héritier et la journaliste Elise Lucet, l’intervention du père de Malala, adolescente pakistanaise, icône de la résistance aux talibans, ou encore la présentation par Isabelle Giordano de différentes initiatives citoyennes menées sous la bannière du  « 8 mars toute l’année ».